vendredi 5 octobre 2012

Amours d'enfers, recueil de nouvelles fantastiques

1


Tomber amoureuse d'un fantôme, croire aux contes de fées, accepter l'impensable, se révolter contre un monde tout entier, sombrer dans la folie... Que ne ferait-on pas, par amour ! Les héroïnes de ces nouvelles vont tenter leur chance au jeu de la passion, jeu de hasard et jeu dangereux...

Amours d’Enfer – Collectif
Hachette (Black Moon) – 254 pages
Je suis mitigée








Ce recueil est composé de cinq nouvelles :
1- Un monde (presque) parfait, de Scott Westerfeld : J’ai beaucoup aimé cette histoire ! Elle se passe dans le futur, les maladies, la paresse ou autres caractéristiques humaines n’existent plus. Lors de travaux pratiques, les élèves doivent choisir une de ses caractéristiques et les vivres comme à notre époque, pendant un certain temps. Les deux personnages principaux, Maria et Kieran, choisissent respectivement de libérer ses hormones (qui étaient jusqu’à présent contrôler par des stabilisateurs) et le sommeil. On va donc les suivre dans cette expérience et connaître leurs impressions sur notre époque.
Je trouve ce principe d’expérience vraiment intéressante. Je me pose souvent des questions sur l’avenir et sur comment seront perçues les choses que l’on côtoie, par nos enfant ou nos petits-enfants. Et là on est en plein dedans, n’est-ce pas fou de croire que la téléportation existera peut-être un jour ? Et nos enfants ou petits-enfants qui naîtront avec un portable à la main, comment réagiront-ils quand on leur dira qu’on a connu la sortie du premier mp3, l’invention des tablettes tactiles ?
Cette nouvelle nous fait réfléchir sur tout ce qui nous entoure et j’aime ça !
 
2- Coup de foudre, de Melissa Marr : C’est une sorte de « petite sirène » revisité. La nouvelle commence par une « note au lecteur » qui permet de nous expliquer la légende des Selkies. En gros, ce sont des phoques qui se transforment en humain sur la terre ferme mais leur peau de phoque forme un manteau. Si un humain leur vole cette peau, le Selkie « appartient » à la personne qui détient cette peau. Et bien évidemment c’est ce qu’il va se passer, Alana, l’héroïne, va malencontreusement (oui elle s’en serait bien passée) prendre la peau de Murrin. Je vous laisse imaginer la suite.
Cette histoire m’a plu mais sans plus, je trouve la fin un peu brouillonne.
 
3- Le fantôme de mes rêves, de Laurie Faria Stolarz : Brenda entend des voix lorsqu’elle dort et elle se réveille à chaque fois avec des bleus sur tout le corps. Elle va donc chercher qui est cette voix et surtout ce qu’elle lui veut.
C’est une histoire agréable à lire mais sans vraiment de surprise. La fin me laisse songeuse sur le futur de Brenda et j’aurais aimé en savoir plus sur ce qu’elle deviendra. 
 
4- Les liens du sang, de Justine Larbalestier : cette nouvelle raconte l’histoire d’un jeune couple, Jeannie et Robbie qui se marient ensemble. Le jeune homme est très mal vu par les habitants, ils pensent que c’est un démon, qu’il porte malheur.
C’est la nouvelle que j’ai la moins aimé, pour ne pas dire détesté. Des évènements arrivent sans prévenir, on se demande d’où ça sort, on a l’impression que l’auteur a décidé de faire apparaître tel ou tel évènement sur un coup de tête. Pendant un instant vers la fin, j’ai pensé que l’histoire allait enfin devenir plus intéressante mais non. La fin est incompréhensible, la signification du titre est un peu bâclée, je n’ai pas tout compris. Il semble manquer des détails, certes dans une nouvelle on doit faire bref, mais quand même ! C’est LE moment le plus important de l’histoire !
 
5- Caprise de Fan, de Gabrielle Zevin : Les premières pages décrivent Paige, le personnage principal et je me suis tout de suite reconnue en elle. L’histoire est difficile à résumer sans spoiler donc il vaut mieux que tu la lises ! L’histoire est prenante et la fin m’a fait rester sur ma faim (ah ah ! quel magnifique jeu de mot :-P). Une fois la nouvelle finie, je me suis dit que ce n’était pas forcément une nouvelle fantastique mais qu’elle pouvait très bien avoir une explication rationnelle (ceux qui l’auront lu me comprendront peut-être).
 
Mon avis sur le recueil en lui-même : il y a des histoires sympathiques mais au vu de la taille des nouvelles, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. J’ai toujours du mal à rentrer dans les intrigues, il me faut du temps et ici malheureusement je suis restée à distance.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire