lundi 14 octobre 2013

Confusion - Cat Clarke

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce blanche, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Elle n’en n’a aucun souvenir. Et quel est ce bel inconnu qui la traite avec tant d'égards ? Coucher sur le papier les méandres de son passé lui donnera-t-il la clef de cette cage dorée ?

Confusion - Cat Clarke
Robert Laffont - 418 pages
Je suis déçue
 

 
 
 
Un début prometteur mais trop prévisible:
Le gros défaut de ce livre est sa prévisibilité. Au début le mystère est bien préservé mais la suite ne garde pas cette direction et l'on comprend vite ce qui c'est passé. Sans ce détail, l'histoire aurait pu être plein de suspens. Si l'auteur avait révélé moins de détails, s'ils avaient été donnés au compte-goutte et pas immédiatement reliés entre eux, le livre aurait été excellent. J'ai cependant aimé en savoir plus sur le vécu de Grace. Savoir comment elle est arrivée dans cette pièce.
 
On ne peut pas dire que l'action soit au rendez-vous car c'est un roman qui fait appel à la réflexion. L'histoire nous intrigue car en laissant l'héroïne (et le lecteur par la même occasion) dans le flou total, rend la quête d'information captivante.
 
Une fin frustrante:
J'aurais aimé une suite pour suivre la "reconstruction" de Grace après un tel évènement. Malheureusement, Cat Clarke a cette fâcheuse manie de nous laisser sur notre faim. Nous avons toujours les révélations que nous attendons mais nous avons envie de savoir comment les protagonistes peuvent vivre avec.
 
La plume de Cat Clarke et les émotions:
L'écriture de l'auteur permet une lecture fluide et sa plume nous fait réfléchir. La compassion est le sentiment le plus présent dans l'histoire. A la fin on regrette de ne pas pouvoir se projeter dans les pages pour réconforter notre héroïne. J'aurais aimé en faire plus pour elle malgré qu'elle soit un personnage fictif.
La pièce dans laquelle elle est enfermée est une jolie métaphore. Si vous avez lu l'histoire, vous devriez comprendre de quoi je parle. Pour les autres, je peux seulement vous indiquer qu'il ne faut pas vous attendre à un happy end car on y est très loin.

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire