jeudi 30 janvier 2014

L'épreuve, tome 1: le labyrinthe - James Dashner

 
Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.

L'épreuve, T1: le labyrinthe - James Dashner
Pocket (Jeunesse) - 408 pages
J’ai aimé
 
Blogueurs, ces vilains tentateurs :
J'ai découvert ce livre grâce aux  critiques des blogueurs. J'étais partie pour ne jamais lire ce livre, sa couverture ne m'ayant pas assez attirée pour lire la quatrième de couverture. J'ai commencé par lire au hasard un avis, puis deux et trois, etc. Arriva ce qui arriva, j'ai fini par mettre le nez dedans. Malgré une lecture sympa, il m'a manqué un quelque chose pour totalement adhérer à l'histoire.

Une immersion dans l'inconnu :
Thomas est un adolescent qui se réveille dans un ascenseur obscur. Il n'a aucuns souvenirs, il ne sait pas ce qu'il fait dans cet endroit, ni comment il y est arrivé. Le seul souvenir qu'il lui reste est son prénom. Lorsque l'ascenseur s'ouvre, il fait la connaissance d'un groupe de garçons qui lui apprend qu'il a atterri au cœur d'un labyrinthe. Le seul moyen de retrouver la liberté est de trouver la sortie, ce qu'ils font désespérément depuis 2 ans. Rapidement Thomas s'intègre et découvre qu'il a une impression de déjà-vu. Il en est certain, il connait ce labyrinthe...

Une lecture fluide et addictive:
Le récit est prenant, les pages défilent et les chapitres courts donnent un bon rythme de lecture. L'intrigue est plaisante à suivre, il n'y a pas de temps mort, on veut toujours en savoir plus. Le suspens est bien présent mais les révélations sont décevantes, pas de "Wouah ! ça je l'avais pas vu venir !" mais plutôt du "Ok, mais c'est tout ? C'est ça la révélation ? Y a pas autre chose ? Bon..." Les évènements coulent de source et de l'inattendu aurait été le bienvenu. Il y a bien du mystère qui nous tient en haleine, on échafaude des théories avec les personnages pour sortir du labyrinthe mais pour ma part ça n'était pas assez.

Un univers étouffant et un héros en pleine confusion:
On commence le livre tout aussi perdu et confus que notre héros. On débarque dans un univers dont on ne connait rien et où le vocabulaire nous est en partie étranger. On fait donc nos premiers pas en même temps que Thomas dans cet univers effrayant constitué d'un quartier général au centre du labyrinthe.

L'histoire présageait un monde dangereux, je m'attendais à toute sorte de créatures ou même de personnages méchants mais j'ai été déçue. Ces éléments sont insérés dans le roman mais ça reste trop "gentillet" pour moi. J'aurais voulu que ce soit plus poussé, que mon cœur batte la chamade, en bref les émotions n'y étaient pas.

Je n'ai éprouvé ni sympathie ni antipathie. Les personnages, qu'ils soient principaux ou non, m'ont laissée de marbre. Je ne me suis pas attachée à eux, ils sont trop neutres, les émotions ne sont pas développées.

En conclusion :
Une lecture qui m'a fait passer un bon moment mais avec quelques points négatifs qui ont gâchés mon plaisir. Plus d'inattendu et d'émotions auraient rendu le livre meilleur. Cela ne m'a pas empêché d'enchaîner sur le tome 2.

1 commentaire:

  1. J'ai hésité à me le procurer celui-ci, il a l'air bien :)

    RépondreSupprimer