jeudi 20 février 2014

Starters, T0,5 : Portrait d'un starter - Lissa Price

Couverture Starters, tome 0 : Portrait d'un Starter

Une nouvelle exclusive pour découvrir l'univers de la série événement STARTERS, la nouvelle étoile noire de la dystopie.

Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps...


Starters : Portrait d'un starter T0,5 - Lissa Price
Robert Laffont (R) - Ebook : 51 pages
Je suis déçue


Une mise en bouche:
Dans l'intention de lire bientôt le tome 1 de la saga, "Starters", j'ai voulu lire la nouvelle qui se place avant. Je m'attendais à faire la connaissance des personnages principaux et de l'univers.

La nouvelle est racontée du point de vue de Michael, le meilleur ami de l'héroïne, Callie. Ce jeune homme a un talent de dessinateur. L'histoire commence par la création de l'un de ses dessins: le portrait de Callie (qui est représenté sur le premier tome). Par la suite il va suivre Callie qui se rend dans un endroit particulier et qui sera au centre de l'attention dans la saga.


Aussi utile qu'un parapluie retourné par temps de pluie !
Je n'ai pas du tout été conquise par cette nouvelle. C'est une grosse déception, j'ai trouvé cette introduction inintéressante, inutile.

Les personnages sont rapidement présentés mais on n'en apprend pas assez pour que ce soit utile par la suite.

Michael ne m'a pas touché, il a même fini par m'énerver.

Lira, lira pas ?
A la fin de ma lecture j'en étais à avoir peur de lire le tome 1. Je ne me suis pas laissée décourager et j'ai enchaîné sa lecture mais cette nouvelle m'a vraiment refroidie. Je ne vous conseille pas ce tome d'introduction, il n'a pas d'intérêt pour la saga et l'intrigue est très plate.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire